< tous nos articles
Date de publication :
20
.
04
.
22

Zéro Covid en Chine : une stratégie à bout de souffle ?

Pékin fait face à une sévère augmentation des cas de contamination au Covid 19 similaire au pic de la toute première vague en 2020. La population chinoise n’est pas assez vaccinée. Elle a empêché quasiment toute contamination et ne peut pas compter sur une immunité post-infectieuse.

Shangai désertée

Stratégie décryptée

La stratégie zéro Covid pouvait se défendre au début de la pandémie. Tous les pays l’ont désormais abandonné sauf la Chine. Mais que recouvre-t-elle exactement ? Cette politique draconienne vise à empêcher l’apparition de nouveaux cas de Covid 19 à travers des confinements répétés, des campagnes de dépistage massifs, l’isolement, la mise en quarantaine systématique des malades et la fermeture de certaines frontières.

Déception des Hongkongais

Aujourd’hui on assiste à la lassitude et l’incompréhension d’une partie de la population face à cette stratégie. « C’était bien la peine » reconnait une Hongkongaise qui a perdu le mois dernier son travail de serveuse à la suite de mesures zéro Covid. Et désormais, beaucoup à Hong Kong commencent à se dire qu’il est peut-être temps de changer de stratégie.

À Shanghai, des enfants doivent se séparer de leurs parents

D’autres pays, tels l’Australie et la Nouvelle-Zélande, ont fini par abandonner cette stratégie après s’y être longtemps astreints, la Chine a, par exemple, imposé un confinement dur ces derniers jours à Shanghai, séparant même les enfants infectés de leurs parents.

En début de pandémie, de nombreux pays ont imposé de stricts confinements, même s’ils n’ont pas été qualifiés, à l’époque, de « zéro Covid ». Aujourd’hui seule la Chine apparaît comme une exception mondiale.

Les vaccins et Omicron ont changé la situation

Les vaccins, arrivés début 2021 ont vraiment limité le risque de formes graves. Puis le variant Omicron, a priori moins dangereux même s’il est difficile de dire ce qui est dû justement à la vaccination, a aussi réduit les risques tout en mettant à l’épreuve la stratégie zéro Covid en raison de sa forte contagiosité. Dans ce contexte, « il faut en faire tellement pour réduire la transmission que l’on se retrouve avec une très faible valeur ajoutée sur le plan sanitaire », juge l’immunologue australienne, Sharon Lewin.

Avec une vaccination insuffisante, on risque de se retrouver avec beaucoup de morts en allégeant les mesures zéro Covid. Contrairement à l’ Australie et la Nouvelle-Zélande, qui ont rattrapés leur retard sur la vaccination, la Chine n’a pas assez vacciné sa population.

C’est notamment le cas chez les personnes âgées, les plus menacées de mourir de la Covid. Seule la moitié des octogénaires chinois sont vaccinés. De plus, les vaccins Sinovac et Sinopharm ne sont pas réputés pour être les plus efficaces de la planète.

Zéro Covid et vaccins ne font pas bon ménage

Le zéro Covid n’incite pas à se faire vacciner : comment ressentir l’urgence de le faire quand le virus ne circule pas autour de soi ? Si les Hongkongais les plus âgés hésitent à se faire vacciner, c’est souvent qu’ils « doutent de l’intérêt de la vaccination, en particulier dans le contexte d’une stratégie zéro Covid», explique l’épidémiologiste britannique, Ben Cowling, qui a récemment publié un travail sur le sujet dans The Lancet.

La population chinoise n’est pas assez vaccinée et ne peut pas, non plus, compter sur une immunité post-infectieuse : en empêchant quasiment toute contamination au virus, les autorités n’ont pas laissé celle-ci se développer.

L’ Afrique du Sud contaminée mais sans restrictions

A l’opposé de la Chine, l’ Afrique du Sud a levé, cette semaine, ses restrictions anti-covid et ce, en dépit de la faible vaccination d'un tiers de sa population. Le pays n’avait pas fait des choix aussi radicaux que les pays zéro Covid et une large partie de la population a, par conséquent, été infectée, certes avec un lourd tribut à payer : 100 000 morts contre, officiellement, guère plus de 10 000 en Chine pour une population bien supérieure. Les derniers pratiquants du zéro Covid risquent aussi de se voir confrontés à une adhésion plus difficile de la population, parfois amère et lasse après deux ans de restrictions radicales.

Sources :

https://www.letelegramme.fr/monde/zero-covid-une-strategie-a-bout-de-souffle-10-04-2022-12979229.php

Découvrez d'autres articles de notre blog

Femme enceinte et enfant
25
.
05
.
22

Covid 19 et grossesse quel impact ?

Est-il vrai que pour une femme enceinte, l’infection multiplie par 22 le risque d’entrer en réanimation ? Ce chiffre issu d’une étude d’avril 2021, a été cité par la députée LREM Coralie Dubost sur le plateau de CNews, mais il ne reflète plus la situation actuelle.

Lire l'article